21/10/2017

pierre alechinsky

alechinsky-aff-oct-17-200mm-HR.jpg

Nous voici donc à l’enseigne Toporesque, Le Salon d’Art capillaire de Pierre d’Alun (éditeur à ses heures perdues) – dit Pierre d’Alunchinsky, né natif, comme on dit chez nous, du lieu où il exerce – et de son associé Jean Marchettif (fruit d’une noce de la Sainte Barbe), ainsi nommés « Les Barbiers de Saint-Gilles ». Saint-Gilles où, soit dit en passant, nos deux complices inventèrent, bien avant le rasoir électrique, les célèbres lames St-Gillette. Leur clientèle ? Diversifiée mais fidèle. Tantôt un écrivain, Denis Diderot, l’auteur du « Cheveu de Rameau », tantôt un certain monsieur Duchamp et sa fille, lourdement handicapée, mademoiselle Joconde à qui il leur faut tailler la moustache. Un autre qui, à peine revêtu de la cape cache-poussière, exige qu’on lui mette la boule à Zorro. Un autre encore, un ancien champion cycliste qui coiffé sur le fil à l’arrivée du mondial – battu d’un poil quoi ! – n’arrête pas de les bassiner avec l’interminable récit de cette maudite défaite etc. Mais il est déjà l’heure du goûter et voilà la barbie d’un des barbiers qui leur apporte leur petit quatre heures : de délicieux spectaculoos frappé du fameux barbu accompagné de son zwarte pit ou père fêtard, de la fameuse maison de la rue au Beurre dont Monsieur Charles B. raffolait, leur annonçant la suite des réservations : monsieur Will et ses fils Tif et Tondu à la pilosité galopante ainsi que quelques peigne-cul type blaireaux de province. Bref. Il faut de tout pour faire une tonte.

Jean-Pierre Verheggen

P.S.: J’oubliais, on ne rase pas gratis au Salon d’Art. Le lundi, jour de fermeture, l’un de nos deux compères s’adonne à la peinture – sa peinture – en multipliant les remarques marginales autour de ses tableaux, remarques marginales qu’il appelle ses « tours d’oreille » et une fois terminé l’autre, les exposera et les vendra. Tout un art ! Magnifique.

 

 

les barbiers de saint-gilles
pierre alechinsky
œuvres récentes
du 23 octobre au 23 décembre 2017 vernissage le lundi 23 octobre de 18 à 20 h 30
présentation de « Retour, rose inverse », textes inédits de Salah Stétié, illustrations Alechinsky,
aux éditions de la Pierre d’Alun,
avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Les commentaires sont fermés.